J'ai un souci avec les hamburgers qu'on trouve dans le commerce (magasins et restaurants).
Ce sont, au même titre que les plats tout fait, des préparations dont certains ingrédients ne manquent pas d'être plus douteux les uns que les autres.
Si quand on achète du jambon seul, il est obligatoire de préciser la présence de phosphates, sucre (!!!) et arômes, dès lors qu'il fait partie d'un plat (une pizza* par exemple), nul besoin de détailler la chose. Et c'est légal.

Vous devinez facilement dès lors que les industriels se lâchent joyeusement sur la qualité des produits, afin de baisser le prix pour vendre plus que le concurrent et augmenter leurs marges.
Tant que y en a qui achètent...

Je me rappelle pendant ma folle jeunesse être tombé sur des documents destinés à un manager de restauration rapide franchisé d'origine américaine. C'était en 1999, peu avant halloween et j'avais publié ces documents avant la semaine spéciale, afin d'appuyer leur authenticité. Comme je l'avais précisé à l'époque, mon propos n'était pas de pointer du doigt cette chaine de restaurants en particulier mais de montrer une pratique généralisée à la profession.

Ces documents étaient très intéressants, on y apprenait pourquoi il existe des semaines à thème et à durée limitée dans le temps. Ne cherchez pas, je vais vous le dire. C'est tout simplement pour terminer les stocks d'un produit qui ne se vend pas. À l'époque, c'était une boisson à l'orange sanguine pétillante très très méchante. Allez hop, on vide les stocks à Halloween en enlevant des rayons la version classique. Ceux qui en voulaient n'avaient pas d'autre choix que de prendre la version rouge...

En résumé, si un gros stock de boisson ou de fromage doit périmer, ces bons économes achètent le stock et préparent en deux temps, trois mouvements une campagne publicitaire pour annoncer la nouveauté. Ajoutez à cela les fournisseurs au rabais, il y a de quoi s'inquiéter. En effet, vous m'excuserez le raccourci, mais comment croire que la viande contenue dans un hamburger peut être de bonne qualité quand le prix charges et salaires compris d'un menu revient à 1€? Idem pour tous les autres ingrédients. Comment croire à ce prix là que le fromage comme la viande ne sont pas gavés de phosphates et de graisses hydrogénées, de sucre et de sel pour masquer le tout? Avez-vous vu la durée de vie en nombre de semaines d'une portion de frites achetée chez le clown aux cheveux rouges**?

Vous l'aurez compris, je préfère savoir ce que je mange, c'est pourquoi je fais mes propres hamburgers et, tant que j'y suis, j'en modifie la recette.

Pour préparer un hamburger, j'ai besoin d'une grande poêle, d'un anneau inox (de même diamètre que le pain utilisé) et d'une spatule large. Les hamburgers que j'aime préparer se situent à mi-chemin entre le hamburger au fromage et le hamburger salé du matin (pas de marque, désolé).

Ingrédients:
Un muffin coupé en deux
Un steak haché ou un grill-oignon ou un steak de soja, tofu
Une grosse rondelle de tomate
Du gruyère
Un œuf

J'huile ma poêle et je commence par poser mes tranches de muffin sur les bords (pour faire dorer le côté intérieur)
Je pose mon steack au centre, c'est là que c'est le plus chaud
Je pose la rondelle de tomate, j'ajoute de l'origan sec et de l'ail
J'attends que la première face du steak soit saisie.
Je retourne les tranches de muffin et pose le gruyère sur l'un deux
Je retourne la rondelle de tomate
Je retourne le steak et je mets du sel aux cèpes
Quand le steak est pas loin d'être prêt, je pose l'anneau inox dans la poêle pour y faire cuire l'œuf.
Je dépose la rondelle de tomate à côté du jaune et je mets du sel aux cèpes
J'appuie un peu sur le steak avec la spatule pour l'affiner
Je pose le steak sur le fromage
Je pose l'œuf sur le steak
Et hop, c'est prêt!

Et mon hamburger, au moins, il est comme sur la photo, pas tout écrasé dans sa boîte en plastique!

Je déconseille de le manger à la main, le jaune risque de couler sur les doigts. Par contre, découpé dans une assiette, le jaune va couler partout et on pourra le saucer avec le pain, hmmmmmm, c'est trop bon!

Pire, on y ajoute parfois des poivrons!
*
Voir l'excellent documentaire SuperSize Me